en fait
on est fake
on est faux
c’est un effet
de nos fails
des failles
qu’on renferme
et de nos lifes
tellement fades
qu’on les farde

(théorie des complaintes
couplet MMCM)


en fait
c’est pas des humains
ni des extraterrestres
c’est toutes les strates du réel
qui essaient de t’influencer
au prix du plus infime de leurs atomes
les rayons de soleil qui bourdonnent
les couleurs qui bourgeonnent partout
tout ça est une immense conjuration
de tout l’univers pour te laisser penser
que la vie vaut un peu le coup
et le plus dingue
c’est que c’est
complètement
vrai

(théorie des complaintes
couplet XCVI)

collage : john turck


en fait
le grand secret
de tout notre Univers
c’est que les êtres
les mecs les bêtes et les plantes vertes
ont tous l’air
de se haïr
et de se faire la guerre
alors qu’ils sont tous frères
qu’ils sont tous faits
des mêmes corps cellulaires
et des mêmes éléments
c’est le même grand être vivant
les mecs les bêtes et les plantes vertes
en bref toutes les bêbêtes créées
qui se mélangent
quand elles se mangent

(théorie des complaintes
couplet CMXCIX)

illustration : bruce riley


en fait
de même qu’un
grain de sable
perdu au bord de l’océan
peut très bien être une Terre
pour certaines bactéries
on sait qu’il peut également exister
une minuscule petite planète
égarée au milieu du néant
et peuplée de micro bestioles
qui la rendent
malade

(théorie des complaintes
couplet CMXLIV)

illustration : sangho bang


en fait
les dindons sont
des dinosaures
nous ne sommes que
les souris minuscules
qui ont survécu à
leur extermination

(théories des complaintes
couplet XXLCMII)

photo : auteur inconnu


en fait
chaque jour
en restant chez moi
à 200 m d’altitude
et 45° de latitude
je parcours 21 000 km autour de la Terre
et comme il y a 365 jours par an
que la Terre effectue chaque année
950 millions de km autour du Soleil
et que j’ai 38 ans
on peut en déduire
que j’ai parcouru environ
36 milliards de kilomètres
dans l’Univers
depuis le jour de ma naissance
sur mon vaisseau terrestre
le temps est un sacré voyage
pour quelqu’un
qui n’a même pas
4 années-lumière
non ?

(théorie des complaintes
couplet XLVIII)

image : seam_less, « the flower field »


en fait
le monde d’avant
n’était pas mieux
que le nouveau
ce sont les yeux
des vieux
qui dévient
c’est leur regard
qui se dégrade
et les persuade
que tout se perd
sans eux

(théorie des complaintes
couplet XLVII)

collage : Gaëlle Faure


en
réalité
un arc-en-ciel
c’est mille miroirs
de petites gouttes de pluie
qui reflètent les couleurs invisibles
emberlificotées partout autour de nous
dans les plis de la face cachée de la lumière

(théorie des complaintes
couplet XLVI)

collage : Mariano Peccinetti


en fait
chaque femme
est un homme
à deux seins
un mec maquillé
chaque femme
est un homme imberbe
avec un tout petit pénis
retourné en creux
regardez dans les yeux
n’importe quelle femme
vous y verrez
un homme honni
omis dans un trou de souris
bannie des autres hommes
qui ne voudraient surtout
pas qu’une femme
soit comme elles

(théorie des complaintes
couplet XLV)

collage : John Stezaker


en fait
tous les hommes
sont des femmes
sans seins
des femmes poilues
tous les hommes
sont des femmes à barbe
avec un très gros clitoris
et le vagin bouché
regardez dans les yeux
n’importe quel homme
vous y verrez
la femme fermée
la femme qu’il enferme
pour ne pas être vue
des autres hommes
qui font
comme elle

(théorie des complaintes
couplet XLIV)

collage : john stezaker